mercredi 22 avril 2015

Tsujunkyo ou l'aqueduc à la japonaise

Après l'expérience culturelle très intéressante d'hier, il est temps de reprendre la route !
Aujourd'hui, je pars en compagnie de Kimiko et Takayoshi pour le pont Tsujunkyo dans le montagnes au sud de Yamaga. Kumiko préfère rester à la maison car son dos est loin d'être guéri, il lui a fallu ce matin 5 bonnes minutes et une chaise pour arriver à se relever du futon...

En fin de matinée, nous arrivons dans la petite ville de Yamato, près de la frontière avec la préfecture voisine de Miyazaki. Nous achetons de quoi pique-niquer dans une sorte de supermarché/coopérative puis déjeunons à proximité de l'attraction du jour, le pont Tsujunkyo.


Il s'agit d'un ouvrage hydraulique très particulier, une sorte d'aqueduc où l'eau circule dans le tablier du pont. Il a été construit au milieu du 19ème siècle afin d'irriguer les champs de riz en contrebas, souffrant jusque là régulièrement de périodes de sécheresse. A l'heure actuelle, même si la région ne connaît plus ce genre de problèmes, le pont est toujours en service. En outre, il est une attraction touristique : une fois par jour, afin de rincer les conduites et d'éliminer le sable et les autres impurées qui se sont accumulées, deux vannes sont ouvertes au centre du pont. Un flux d'eau sous pression jaillit alors des deux côtés du pont et ce pendant 15-20 minutes.


C'est très spectaculaire et attire de nombreux photographes amateurs. Dans le centre d'information touristique voisin, de nombreuses photos du site sont exposées, en toutes saisons. En hiver, par ex. on voit des stalactites de glace qui se sont formés autour des trous d'évacuation ! Toute le site est très joli, pas uniquement le pont. La rivière en contrebas est magnifique, avec d'immenses glycines. J'aimerais y revenir plus longtemps pour faire une randonnée dans les montagnes alentours.

En soirée, à nouveau un excellent dîner. Ca me rappelle la pension à Sendai où j'avais aussi droit à de tels festins tous les jours :-).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire