mardi 14 avril 2015

Les eaux bienfaisantes de la rivière noire


La pause bien agréable d'hier est terminée, il est temps de reprendre mon exploration de la région !
En compagnie de toute la petite famille (y compris la mère de Takayoshi), je pars pour le village thermal de Kurokawa-Onsen (littéralement : les bains de la rivière noire) au nord du massif volcanique d'Aso. 1h30 de routes tortueuses de montagne plus tard, nous arrivons à destination.

Contrairement à Kinosaki-Onsen (début de mon trip San'in), ce village aux rues étroites et pentues a conservé une atmosphère authentique et me plait dès notre arrivée. Nous nous promenons dans les ruelles parées de fleurs pendant env. 20 minutes avant de trouver l'établissement thermal de notre choix. Je suis épaté par la forme que tient la mère de Takayoshi ! A 88 ans elle trotte comme une jeunette tout en me décrivant les différentes fleurs qui pavent notre chemin !

Dans un café-restaurant attenant à l'établissement thermal, nous déjeunons d'un excellent curry de légumes suivi d'un très bon café, le tout offert par turbo-mamie !


Pour la digestion, nous allons nous relaxer dans les bains. L'endroit est superbe, un véritable onsen traditionnel avec un beau bâtiment en bois et offrant plusieurs bains assez différents les uns des autres, dont deux en extérieur où l'on peut se reposer dans le calme en écoutant couler la rivière en contre-bas.


Toutefois, ce calme s'avère assez relatif : pendant que nous nous rhabillons arrive un groupe de 10 coréens et c'en est fini du calme et de la sérénité... Les hommes ne sont pas si bruyants, mais par contre leurs dames sont très nettement audibles, même à travers la cloison !

Sur le chemin du retour, nous visitons dans le village un tout petit sanctuaire puis dégustons et achetons de très bons senbei (galettes de riz gluant mangées à l'apéritif), dont certains sont mous et en brochettes. Miam ! Kurokawa-Onsen fut une très bonne surprise. L'endroit étant aussi connu que Kinosaki-Onsen, j'avais quelques appréhensions, fort heureusement infondées ! Après une petite photo souvenir, nous reprenons la route et rentrons.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire