jeudi 26 mars 2015

Nuit cinématographique "affamée" et maison de la banane

Le 10ème periple nippon commence !
Cette fois-ci, nous nous rendons à Osaka avec la compagnie hollandaise, KLM. Ce n'était pas le vol le moins cher, mais le seul nous permettant de repartir d'une autre ville qu'à l'aller, de Fukuoka dans l'île de Kyushu.
Nous sommes très agreablement surpris par la qualité du service, avec des repas de très bonne facture, bien meilleurs que d'habitude (en général il faut bcp d'alcool pour arriver à faire passer le diner...). Bien que voyageant en classe Economy, avec le café les hôtesses nous offrent un cognac !
Cette fois encore, je profite des 11 heures de vol pour rattraper un peu mon retard cinématographique et ne dors pas du tout. Au programme, 4 films : "Edge of tomorrow" (bon film de science-fiction avec Tom Cruise, sorte de "1 jour sans fin" à la sauce apocalyptique) ; "Hunger Games" 1 et 2 (en français "Les tributs de Panem", la bonne surprise du vol, avec un monde baroque et décadent bien rendu et de bons acteurs. Je voulais juste regarder 5 min. et au final je me suis maté 2 films :-)) et enfin "One chance" (très bonne comédie britannique racontant l'histoire vraie du ténor Paul Potts qui a reussi à percer via une émission TV de casting). En resumé : tout était très bien et je n'ai une fois de plus rien dormi :-)
Arrivé à Osaka, j'ai la malchance de tomber au contrôle des passeports en même temps que près de 400 coréens et chinois...
1 heure plus tard, fatigués et bien enervés nous recupérons enfin nos bagages et prenons le train pour Mikunigaoka, quartier de Sakai, au sud d'Osaka.


Nous déposons les bagages dans la pension où nous allons rester une semaine, nommée Bana House. La même société gère plusieurs pensions low cost sur Osaka, chacune portant le nom d'un fruit et peinte en consequence (Orange House, Apple House, etc.). Le batiment a connu des jours meilleurs, c'est pas le grand luxe mais bon c'est pas cher, pour 10 euros par jour on a une chambre propre, une TV, Internet gratuit et en 30-40 minutes on est dans le centre d'Osaka.
Après un repas dans une sorte de Flunch nippon, nous nous baladons dans le quartier et trouvons par hasard un minuscule magasin, moitié épicerie, moitié drogerie, avec plein de choses des temps passés, Kumiko est ravie ! Nous achetons quelques bricoles et de beaux couteaux de cuisine nippons pour une bouchée de pain !
Ensuite, retour à la pension puis enfin dodo après plus de 30 heures de veille !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire