lundi 30 mars 2015

Du shopping, des artisans et un bien bon dîner

Kumiko devant aller régler de la paperasse administrative au centre de Sakai, je glande un peu à la pension avant d'aller la rejoindre en fin de matinée.
Nous allons déjeuner dans un resto familial traditionnel, réputé pour son beef-katsu (escalope panée de boeuf). C'est pas mal, mais nous nous attendions à mieux. Je préfère largement la variante au porc.


Histoire de digérer, balade dans les galeries marchandes alentours où l'on trouve de nombreux magasins de tissus, de réparation de kimonos, etc. Nous achetons des petites choses bien sympa, par ex. des sous-verres en tissu et de beaux mouchoirs traditionnels.

Sur le chemin du retour, après avoir admiré les cerisiers en fleur dans un petit parc très sympa, nous jetons un coup d'oeil au nouveau musée consacré à Sen no Rikkyu (le grand maître de thé originaire de Sakai) et à Akiko Yosano (célèbre poétesse féministe du 19ème siècle). A proximité, nous tombons par hasard sur un magasin de Hanko (sceaux, indispensables dans la vie quotidienne au Japon, par ex. pour les comptes bancaires). Le propriétaire est un véritable artiste qui a déjà gagné de nombreux prix pour ses créations.
De Sakai-Higashi, nous prenons le train pour Mozu, la station la plus proche de notre pension. Avant de rentrer, nous allons visiter le sanctuaire Mozu Hachiman, très beau, mais bien loin à pied (30 min...).


En soirée, dîner dans une Izakaya (bar à tapas) toute proche qui s'avère excellente et très abordable ! Tous les plats sont succulents, le propriétaire bien sympa. Nous ressortons deux heures plus tard le ventre bien rempli et heureux :-)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire